Le Grand Museum Tour de Peter, directeur de musée - étape 3

À la recherche de ce qui est beau, 3e étape : Vers le New York du sud du pays

15 juillet 2020

vers le sud
© Peter Bary

Les vacances sont un moment idéal pour se ressourcer. Peter Bary, au demeurant directeur du Musée M de Louvain, a sa propre conception de la chose. En compagnie de son épouse, il effectue actuellement un Grand Tour à vélo à la découverte des musées de Belgique - et nous avons fait un bout de chemin avec eux.

Notre couple de sportifs passionnés de musées est parvenu à Namur, où il fait une halte dans son bar à vin favori – être bien dans sa tête, n’est-ce pas déjà la moitié du parcours d’effectué. Le lendemain, leur randonnée à vélo les mène plus au sud, par la Meuse, à la rencontre d’un magnifique environnement connu de Peter Bary : « Vous passez devant des châteaux et des ruines magnifiques, vous parcourez un paysage plein de romantisme, et vous avez l'impression de faire partie d’un tableau de Caspar David Friedrich. »

Leur prochaine étape muséale est la Maison du Patrimoine Médiéval Mosan à Bouvignes qui nous raconte l'histoire des régions de la Meuse, et où Peter et son épouse Erna sont accueillis par l'enthousiaste équipe du musée. Ils reçoivent un aperçu géographique des lieux qu’ils ont parcouru à vélo et décident déjà qu’ils exploreront un jour plus avant la région mosane.

Maison du Patrimoine Médiéval Mosan - photo Peter Bary
© Maison du Patrimoine Médiéval Mosan - photo Peter Bary

Leur passage à Bouvignes permet à Peter et Erna de faire la connaissance d’une dame déjà âgée, qui est en fait la châtelaine du château local. Elle invite Peter et Erna à faire une visite guidée des salles du château, prouvant une fois de plus que les cyclotouristes doivent toujours s’attendre à faire des rencontres aussi inattendues qu’agréables. Après avoir pris un café avec tout le raffinement des gestes, nos deux héros quittent le pittoresque village de Bouvignes - partie intégrante du patrimoine wallon – en direction de La Louvière, la cité des Loups et commune pilote depuis 2011 du projet ‘Wallonie cyclable’. Une ville que Peter Bary visite assez régulièrement, avec cette fois un objectif bien précis : le Centre de la Gravure et de l'Image imprimée.

Centre de la Gravure et de l'image imprimée - photo Peter Bary
© Centre de la Gravure et de l'image imprimée - photo Peter Bary

Peter fait l'éloge de ce musée pour la qualité de ses expositions et le dynamisme de son action à l’égard du public. Il s’enthousiasme devant l'exposition actuelle consacrée à Jean Dubuffet. « Saviez-vous que Dubuffet avait une passion obsessionnelle pour les murs ? Les murs sont pour lui une sorte de palimpseste de l'histoire, ce qui dans un certain sens n’est pas faux. Il a réalisé de magnifiques séries de gravures, que nous avons pu découvrir ensemble ici pour la première fois, et provenant d'une collection privée à Paris. Ceci pour dire que le Centre de la Gravure jouit d'une excellente réputation dans le monde des arts graphiques. »

Au dernier étage, nous attend quelque chose d’encore plus beau : l'exposition Tralala l'art, sur l’homo ludens, avec pour Peter Bary le point d’orgue de sa journée : une lithographie de Pol Bury dédiée à Piet Mondrian, dont il est admiratif de l’œuvre. « Il s’agit d’un ramollissement sur papier - une atténuation - de l'œuvre de Pieter Mondrian. Pol Bury part d'un détail d'un Mondrian, puis le laisse se désintégrer progressivement dans une série de lithographies, s’atténuer, jusqu'à ce que vous passiez du strict minimalisme néerlandais au surréalisme belge. C’est fabuleux. »

Mondrian par Pol Bury.
© Mondrian par Pol Bury.

Bien plus tard dans la soirée, Peter Bary voudra encore nous donner quelques recommandations d’ordre culinaire par téléphone, alors qu'il se trouvait apparemment au milieu d'une bande de jeunes pour le moins bruyants. « Nous venons de prendre un excellent repas dans un resto italien près du centre-ville - Il Passatore - et franchement, pour presque rien. « Des musées sublimes et des bons restaurants ? Notre cycliste de directeur de musée s’accorde bel et bien pour vanter la réputation de La Louvière. « Il n’y a pas à dire, La Louvière n’a peut-être pas bonne réputation, mais du grabuge, on n’en a pas vu, que du contraire.  Honnêtement, je trouve NY pas mal, mais ça n’égale pas La Louvière. » (clin d’œil)

Peter et Erna vistent les musées gratuitement avec leur pass musées. Pas encore le pass? Commandez-le ici!

180 musées

Dès maintenant, vous pouvez visiter tous les musées participants pendant un an. Pas une fois, mais aussi souvent que vous le souhaitez !

Découvrez tous les musées

240 expositions

Vous pouvez également visiter les expositions temporaires des musées participants gratuitement ou à un tarif fortement réduit.

Découvrez toutes les expositions

1 pass musées

Tout ceci avec seulement 1 pass. Achetez-le dans un de nos musées ou commandez-le ici. 

Commandez le pass