Les 8 expos belges incontournables de l’automne

… c’est le moment de renouveler votre abonnement !

11 septembre 2019

Retrospectieve Stephan Vanfleteren in het FOMU, Antwerpen
© Zwaan, Nature Morte, 2016 © Stephan Vanfleteren (détail)

L’automne arrive, avec ses températures qui chutent, ses feuilles mortes et… un renouveau en matière d’expo ! Rien de tel qu’un peu d’inspiration dans les musées pour faire face à la fin de l’été. Rien que pour vous, nous avons sélectionné les 8 expositions belges à ne pas rater. Pensez à renouveler votre abonnement pour pouvoir les visiter gratuitement.

  • Pourquoi y aller ?

Doit-on encore présenter Stephan Vanfleteren ? Le photographe de génie originaire de Courtrai convainc depuis des décennies avec ses portraits intrigants en noir et blanc, mais le reste de son œuvre vaut également la peine d’être découverte. Cette première grande rétrospective promet des retrouvailles avec ses photographies iconiques et des belles surprises !

2) Faire le singe à Liège

  • Pourquoi y aller ?

Un musée dédié à la vie aquatique qui consacre une exposition à des singes ? Check ! A l’Aquarium-Muséum de Liège, faites connaissance avec les macaques du Japon - Saru pour les intimes - des animaux fascinants, capables de vivre dans des conditions extrêmes. Surnommés les “singes de neige”, ils sont prêts à braver toutes les températures et tous les environnements - un degré encore supérieur d’adaptabilité que celui du Bruxellois qui s’aventure au Signal de Botrange.    

  • Pourquoi y aller ?

Les bonhommes gesticulants du New-Yorkais Keith Haring font partie de l’imaginaire collectif. BOZAR met à l’honneur cet artiste légendaire, ami de Warhol et de Basquiat, icône de la contre-culture et d’un art activiste. Retour aux années 80 et plongée dans la culture street de la Grosse Pomme lors de cette grande rétrospective

Keith Haring, Untitled, 1983 © Keith Haring Foundation
© Keith Haring, Untitled, 1983 © Keith Haring Foundation

4) Les Borman, maîtres sculpteurs du 16e siècle

  • Pourquoi y aller ?

Tout le monde connaît les tableaux des Primitifs flamands, mais le pendant sculpté est encore trop peu exploré. Ainsi, le nom Jan II Borman ne vous dira peut-être rien, du moins jusqu’à votre prochaine visite au Musée M, qui compte réhabiliter celui qu’on nommait au 16e siècle “le meilleur sculpteur du bois du Brabant”, ainsi que son fils tout aussi doué. Enchanté ! 

  • Pourquoi y aller ?

BOZAR nous réserve une deuxième exposition qui nous fait trépigner d’impatience. Dans le cadre du festival EUROPALIA, qui met la Roumanie à l’honneur cette année, le centre d’art rend hommage au légendaire Constantin Brancusi, un pionnier du modernisme. Ses sculptures iconiques (La muse endormie, Le baiser) sont accompagnées d’œuvres de certains de ses contemporains, comme Duchamp et Modigliani

Brancusi Constantin, Muse endormie, 1910 © Centre Pompidou, MNAM-CCI © Sabam Belgium, 2019
© Brancusi Constantin, Muse endormie, 1910 © Centre Pompidou, MNAM-CCI © Sabam Belgium, 2019
  • Pourquoi y aller ?

Devenue CEO de la SNCB, Sophie Dutordoir a trouvé quatre œuvres de Paul Delvaux dans son bureau à son arrivée, qu’elle a fait promptement déménager à Train World. Le musée du train les intègre dans sa future grande exposition dédiée au peintre belge. Les amateurs de chemins de fer seront aux anges : entourés de locomotives historiques, ils pourront profiter en même temps des gares enchanteresses de Delvaux !

7) L’humour de Marcel Broodthaers

  • Pourquoi y aller ?

Parce que cela va être marrant - Marcel Broodthaers est le champion de la rigolade dans l’art, avec souvent une petite touche politique. On retrouve toute la verve de cette pointure de l’art belge dans l’exposition Soleil Politique que lui consacre le M HKA. L’homme débuta sa carrière d’artiste en 1963 en noyant son propre recueil de poèmes dans du plâtre. Un sacré statement !  

  • Pourquoi y aller ?

Pour l’intensité avec laquelle l’artiste américaine Kiki Smith explore des thèmes comme le genre, le sexe et la relation homme - nature. Rendez-vous à La Louvière pour sa première exposition belge “Entre chien et loup”, présentant plus de 100 estampes, sculptures et dessins de 1981 à nos jours. 

Pas encore renouvelé? Faites-le ici !

165 musées

Dès maintenant, vous pouvez visiter tous les musées participants pendant un an. Pas une fois, mais aussi souvent que vous le souhaitez !

Découvrez tous les musées

253 expositions

Vous pouvez également visiter les expositions temporaires des musées participants gratuitement ou à un tarif fortement réduit.

Découvrez toutes les expositions

1 pass musées

Tout ceci avec seulement 1 pass. Achetez-le dans un de nos musées ou commandez-le ici. 

Commandez le pass