Une journée avec museumPASSmusées à… Liège

Découvrez la Cité Ardente avec le pass musées

21 fevrier 2019

Montagne de Bueren
© Petros Aristidou

Sur la Place du Marché à Liège, vous trouverez une salle appelée Le Petit Paris” - et ce n'est pas aussi présomptueux que cela puisse paraître. Avec le vaste cours de la Meuse au milieu de la ville, son large choix de musées intéressants et son centre historique animé, Liège nous dévoile ses meilleurs atouts. Munis de notre pass musées, nous avons passé une journée dans la Ville Ardente.

Pour les navetteurs, "Liège" évoque spontanément le terminus de la liaison ferroviaire nord-sud, via Bruxelles, qui se termine à “Liège-Guillemins”. Et qui dit "Liège-Guillemins" pense inévitablement à “Calatrava”. Avant même que votre séjour en ville ne démarre véritablement, celui-ci a en réalité déjà commencé avec l'architecture bouleversante de la plus grande gare de Liège, une conception du célèbre architecte catalan Santiago Calatrava.

Une fois en direction du centre, le long du majestueux boulevard d'Avroy, se pose la question de savoir où nous devrions vraiment commencer notre exploration de Liège. La réponse se situe au nord de la ville, sur la majestueuse Place Saint-Lambert, ou plutôt : sous celle-ci. Pour qui veut travailler minutieusement, il faut commencer par le commencement, et plus précisément par les fondations de la ville et de l'ensemble de la “civilisation” liégeoise que nous pouvons découvrir à lArchéoforum de Liège. Le personnel d’accueil sympathique est quelque peu surpris de voir débarquer un détenteur de pass plutôt curieux au tout début de la journée. Nous sommes aiguillés très professionnellement vers le labyrinthe d'escaliers et de couloirs qui nous rapprocheront de l'histoire souterraine de la ville de Liège, qui va de la préhistoire à nos jours.

On nous rappelle qu’il est préférable de garder notre manteau car effectivement, dans les profondeurs, il fait vraiment froid. Mais ce que nous découvrons - les vestiges uniques d’une villa romaine ainsi que les fondations de différentes églises et cathédrales - nous réchauffe. Le tout est exposé de manière attrayante et avec l’interprétation historique adéquate. De retour à l’extérieur, près des Galeries Saint-Lambert, nous ressentons pendant une fraction de seconde comme un léger vertige. Nous pouvons tout juste résister à la tentation de nous plonger rapidement dans les boutiques voisines. Non, honnêtement, le shopping est amusant, mais on peut le faire ailleurs - si nous sommes venus, c’est pour découvrir l'âme de Liège plutôt que son univers commercial !

Et peut-être même l'âme de toute la région, une découverte de la Wallonie du passé et du présent - et où mieux acquérir cette expérience authentique qu’au Musée de la Vie wallonne ? Nous nous dirigeons donc vers le Palais de Justice, et arrivons presque par hasard sur la petite place (la “Cour des Mineurs”), où se trouve l'entrée du Musée de la Vie wallonne. La colonnade autour de la cour de cet ancien Couvent des Frères Mineurs est peut-être un peu trompeuse : aurions-nous abouti dans un de ces musées quelque peu vieillots, folkloriques et poussiéreux ? Petite hésitation, mais, l’accès étant gratuit avec notre pass musées, que risquons-nous ? Une fois à l'intérieur, nous devons revoir nos préjugés.  Les espaces d’exposition au sein de l’architecture de l’ancien monastère sont modernes et proposent un regard contemporain sur la matière abordée.

Jérôme Closset
© Jérôme Closset

Le musée propose un aperçu de l'histoire “du Wallon” depuis le XIXe siècle, et ce par le biais de cinq thèmes, centrés notamment sur les révolutions technologiques, les moments déterminants de la vie humaine (naissance, mariage, mort, ...), les objets du quotidien et le pouvoir de la publicité. Enfin se pose la question de l'avenir de la région, magnifiquement symbolisé par une œuvre d'art de l'artiste liégeois Jacques Charlier.

Lorsque nous quittons le musée, nous sommes fascinés par cette histoire impressionnante, mais, pour être franc, cela nous a également creusé l’appétit. Cependant, avant que nous ne puissions déjeuner, un véritable défi nous attend : l'ascension de la Montagne de Bueren, un escalier impressionnant du XIXe siècle, qui compte 374 marches et relie le centre historique de Liège aux vestiges de la citadelle. “La vue fait que l’effort en vaut la peine !” nous vantent toutes les brochures touristiques, mais nous les maudissons tout de même l’espace d’un instant, lorsqu’à peine parvenus à mi-chemin de notre ascension, notre estomac vide réclame son dû. Plutôt en grimpant qu’en marchant, nous atteignons le sommet et nous devons bien l'admettre : la promesse quant à la vue est remplie… tout en haut des marches, nous sommes récompensés par un panorama magistral sur la ville de Liège et la Meuse scintillante.

La descente se fait au pas de course, car à présent notre corps réclame urgemment des forces. Nous descendons sur les berges - vous pouvez marcher le long de l'eau à certains endroits, comme le long de la Seine - mais l'objectif principal de notre promenade consiste clairement à dénicher les célèbres boulets à la liégeoise. Le Café Lequet, proche des rives de la Meuse, nous a été renseigné comme étant un excellent endroit. Boulets sauce lapin... hmmmm... mais lorsque nous arrivons avec l'eau à la bouche, une déception nous attend. Aujourd’hui, le Café Lequet est fermé. Nous envisageons sérieusement de revenir afin de savourer ces délices, tandis qu'entre-temps, nous nous contentons d’un ordinaire sandwich.

Café Lequet
© Café Lequet

Maintenant que nous sommes sur les rives, nous avons envie de traverser afin d'explorer le quartier Outremeuse - dans de nombreuses villes (comme à Rome), le quartier “de l'autre côté de la rivière” promet une atmosphère plus dure, mais plus authentique. Notre promenade sur les rives d’en face nous amène devant un musée dont nous n'avions pas encore entendu parler : l'Aquarium-Muséum, situé dans un bâtiment imposant, sur lequel on peut encore lire en lettres dorées l’inscription “Institut Zoologique”. Puisque nous sommes munis de notre pass musées, pourquoi ne pas y faire un tour ? Le musée semble avoir une collection impressionnante de faune marine, morte et vivante, originaire de tous les continents. Vous pourriez vous promener pendant des heures parmi la cinquantaine d'aquariums abritant les espèces les plus merveilleuses de la mer, mais nous réalisons que la journée avance et que nous n'avons pas encore vu la Cathédrale Saint-Paul. Alors, non sans regret, nous disons adieu à la merveilleuse collection d'animaux marins, en nous promettant une nouvelle fois de revenir rapidement.

Nous traversons le Pont Kennedy et décidons de nous permettre de flâner sans GPS dans les ruelles accueillantes du Centre-Ville. Tout naturellement, nous débouchons sur la Cathédrale - qui malheureusement pour nous est parée d'échafaudages. L’essentiel reste que la charmante Place de la Cathédrale s'avère être le lieu de repos idéal pour un café liégeois bien mérité, après une journée riche en impressions tourbillonnantes. Bientôt il sera temps de retourner en traînant à la gare de Calatrava. Entre temps, nous sommes moins ardents, mais très satisfaits de ce city trip enrichissant à Liège.

Sonia Wanson
© Sonia Wanson

142 musées

Dès maintenant, vous pouvez visiter tous les musées participants pendant un an. Pas une fois, mais aussi souvent que vous le souhaitez !

Découvrez tous les musées

236 expositions

Vous pouvez également visiter les expositions temporaires des musées participants gratuitement ou à un tarif fortement réduit.

Découvrez toutes les expositions

1 pass musées

Tout ceci avec seulement 1 pass. Achetez-le dans un de nos musées ou commandez-le ici. 

Commandez le pass