Sous la loupe : le KMSKA rénové

Après 10 ans, le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers rouvre ses portes. À quoi pouvez-vous vous attendre ?

9 septembre 2022

KMSKA
© KMSKA © Karin Borghouts

Il en a fallu du temps – dix ans pour être précis – mais c’est maintenant chose faite : la rénovation du Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers est terminée ! De toutes nouvelles salles, une collection de premier plan et même de la réalité virtuelle. Bref, un programme alléchant. Vous voulez avoir votre place à coup sûr ? Réservez votre créneau horaire via le site web du KMSKA et venez assister au week-end d’ouverture les 24 et 25 septembre.

Conseil : un billet pour le KMSKA coûte 20 €, mais pour 59 €, vous pouvez avoir en poche votre pass musées belge. Bon pour entrer au KMSKA et 220 autres musées. Faites le compte !

Le KMSKA rénové, c’est…

… l’art au sommet qui attire les foules 

Son nom l’annonce clairement : vous trouvez ici le meilleur des Beaux-Arts. Si le tableau n’a pas été spécialement bien accueilli dans le passé, tout le monde en est fou aujourd’hui : La Madone de Fouquet, que l’on peut appeler la Mona Lisa du KMSKA. L’Adoration des Mages de Peter Paul Rubens est aussi l’une des pièces que vous ne pouvez manquer d’admirer. Et on pourrait continuer comme cela pendant un moment. Disons qu’après une visite du KMSKA, vous pourrez rayer pas mal de chefs-d’œuvre de votre liste de merveilles à voir absolument.

… plus qu’un coup de peinture

C’est fou l’effet produit par un coup de pinceau. Ceci dit, au KMSKA, on est allé beaucoup plus loin que cela. La lumière est au rendez-vous et à profusion puisque pas moins de 198 puits de lumière ont été installés. Les anciens parquets et la menuiserie ont été nettoyés et les salles ont reçu une couleur uniforme, du rouge Pompéi au vert olive. Rubens et Van Dyck ont eu droit à une touche de raffinement supplémentaire, avec une ligne d’or ici et là.

Karin Borghouts - Salle de Rubens
© Karin Borghouts - Salle de Rubens

… la plus grande collection Ensor au monde

Tous ceux et celles qui aiment James Ensor sont sur un petit nuage au KMSKA. Cette collection d’Ensor est une véritable mine d’or. À seize ans, le surréaliste ostendais réalisait déjà des tableaux dont la plupart d’entre nous ne peuvent que rêver. Grâce à une grande exposition à Anvers en 1905, nombre de ses œuvres ont été achetées par des amateurs d’art, qui en ont fait don au KMSKA. Et nous pouvons en profiter aujourd’hui ! 

… encore plus de KMSKA

Le nouveau bâtiment est pas moins de 40  % plus vaste. Le bureau d’architectes KAAN, à l’origine des plans de construction du nouveau KMSKA, a opté pour un agrandissement des surfaces utiles plutôt qu’une extension. Ainsi, là où avant il y avait quatre patios, on trouve maintenant 10 nouvelles salles de musée. Des pièces hypermodernes, blanches comme la neige, qui contrastent superbement avec les espaces classiques. C’est comme si vous aviez atterri dans un autre monde.

KMSKA
© KMSKA

… bien plus que des œuvres d’art accrochées au mur

Au KMSKA, vous pouvez voir et vivre l’art. Entrez dans une œuvre par le biais d’une pièce radiophonique ou découvrez les histoires qui se cachent derrière les artistes et leurs œuvres grâce à l’audio tour. Des lunettes de réalité virtuelle vous font pénétrer au cœur de l’imposant atelier de peinture du seul et unique Peter Paul Rubens. Et si vous y prenez goût, vous pouvez vous-même travailler dans une variété d’ateliers.

… une salle de musée en plein air

La première salle sur votre route est une salle à ciel ouvert. Un jardin onirique avec neuf sculptures. Vous reconnaîtrez peut-être le Buildrager de Constantin Meunier, une statue de débardeur, figure emblématique de la ville portuaire d’Anvers.

Conseil : un billet pour le KMSKA coûte 20 €, mais pour 59 €, vous pouvez avoir en poche votre pass musées belge. Bon pour entrer au KMSKA et 220 autres musées. Faites le compte !

Pas encore de pass musées ? Achetez une édition limitée au KMSKA. 

Nous serons également présents lors du week-end d’ouverture, les 24 et 25 septembre. Pour cette occasion festive, nous donnerons une dimension spéciale au pass musées, avec une reproduction de l’emblématique Madone de Fouquet.

  • Vous avez déjà un billet, mais pas de pass musées ? Achetez votre pass musées en édition limitée sur notre stand et faites-vous rembourser votre billet pour le KMSKA.
  • Vous n’avez pas encore de billet pour le week-end ? Achetez le pass musées au stand et vous pourrez entrer le jour même.
Pass musées en édition limitée
© Pass musées en édition limitée

226 musées

Dès maintenant, vous pouvez visiter tous les musées participants pendant un an. Pas une fois, mais aussi souvent que vous le souhaitez !

Découvrez tous les musées

253 expositions

Vous pouvez également visiter les expositions temporaires des musées participants gratuitement ou à un tarif fortement réduit.

Découvrez toutes les expositions

1 pass musées

Tout ceci avec seulement 1 pass. Achetez-le dans un de nos musées ou commandez-le ici. 

Commandez le pass
Mon pass musées
Identifiez-vous pour le pass musées digital