Visiteur du musée © Martin Corlazzoli / museumPASSmusées

7 expositions à voir absolument

26 janvier 2024

Un printemps riche en plaisirs culturels

Les fêtes de fin d’année sont terminées et vous avez à nouveau de la place dans votre agenda ? Frottez-vous les mains et préparez votre pass musées. Nous avons en effet toute une série de nouvelles expositions à vous proposer. Certaines sont très sérieuses, d’autres émouvantes ou amusantes. Il y en a pour tous les goûts. Vous éprouvez des difficultés à choisir ? Nous avons sélectionné nos 7 préférées

1) Rodin au BAM : le sculpteur puissance 200

Le Musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) a fermé ses portes pendant un certain temps, mais il revient en force ! De nombreux grands noms sont déjà passés par le BAM et 2024 ne fait pas exception à la règle. Après le surréaliste espagnol Joan Miró et le passionné des rondeurs Fernando Botero, c’est l’œuvre d’Auguste Rodin (1840-1917) qui occupera les lieux cette année. Le sculpteur français est non seulement le créateur du célèbre ‘Penseur’, mais il reste également une source d’inspiration majeure aujourd’hui. Le BAM rend hommage à l’artiste en lui consacrant une exposition rétrospective majeure. Admirez pas moins de 200 de ses créations et celles d’autres sculpteurs, comme Jacques Du Brœucq et Berlinde De Bruyckere.

Du 13 avril au 8 août 2024

2) L’année James Ensor : rencontre avec l’homme sous les masques

2024 est l’année du 75e anniversaire de la mort de James Ensor, le peintre ostendais surtout connu pour ses masques et ses squelettes. Pour lui rendre hommage, plusieurs musées belges mettent le grand maître sous le feu des projecteurs. La célébration a déjà commencé à Ostende où une exposition consacrée à ses natures mortes est organisée au Mu.ZEE, accompagnée d’un festival urbain. Au printemps, la Maison de James Ensor (Ostende), Bozar et le KBR museum (Bruxelles) lui emboîtent le pas. À l’automne, Anvers ne sera pas en reste, avec des expositions dans pas moins de quatre musées.

P.S. Pas encore de pass musées ? C’est le moment ou jamais ! En effet, pour marquer l’année Ensor, nous lançons un pass musées en Édition Limitée illustré d’une œuvre de l’artiste.

Curieux ?

Cliquez ici pour tout savoir sur l'année Ensor ›

Ensorjaar 2024
© James Ensor

3) Le surréalisme à Bozar : 100 bougies sur le gâteau

Ceci n’est pas une exposition ! – à moins que… Le surréalisme souffle ses 100 bougies et il n’y a pas de meilleur endroit pour le célébrer que Bruxelles. Bozar relève le défi et vous accueille à partir du 21 février pour une exposition intitulée ‘Histoire de ne pas rire. Le surréalisme en Belgique’. Né en 1924 de quelques pamphlets audacieux, dont celui du poète Paul Nougé, le surréalisme s’est rapidement révélé être un mouvement d’avant-garde bien établi. Bozar dresse le bilan de 60 ans de surréalisme belge, en soulignant son contexte politico-historique et en mettant l’accent sur les femmes artistes.

Du 21 février au 16 juin 2024

4) La toison d’or au Museum Hof van Busleyden : un mythe brillant dévoilé

Que savez-vous exactement de la Toison d’Or ? Approfondissez vos connaissances lors d’une visite au Museé Hof van Busleyden. Rénové, celui-ci rouvre ses portes le 24 février. Cette nouvelle exposition vous fait voyager dans le temps, vers l’année 1491. À l’époque, l’Ordre de la Toison d’Or paradait sur la Grand-Place de Malines, avec ses armoiries uniques et ses colliers caractéristiques. Au fait, saviez-vous qu’il s’agit d’une sorte de précurseur de l’Union européenne ? Quant à dire dans quelle mesure nous devrions les prendre en modèle pour l’avenir, c’est une toute autre histoire. Percez les mystères de cet ordre chevaleresque extraordinaire et admirez les armoiries restaurées provenant du cortège.

Du 24 février au 2 juin 2024

Astuce : visitez toutes ces expositions gratuitement avec le pass musées

Laquelle de ces expos incontournables allez-vous privilégier ? Avec le pass musées, vous pouvez toutes les voir ! Vous payez une seule fois 59 €, ensuite il ne vous reste plus qu’à entrer dans autant d’expositions que vous le souhaitez, et ce pendant toute une année.

5) Le Cercle des Femmes Peintres au Musée Félicien Rops : dialogue entre passé et présent

Malheureusement, les artistes féminines n’ont pas toujours eu leur place dans les musées. Au printemps 2024, le Musée Félicien Rops de Namur propose un coup de projecteur sur le premier collectif artistique féminin. Il s’agit principalement d’œuvres d’artistes bruxelloises du 19e siècle, rassemblées dans de nombreux salons. Quel regard une artiste d’aujourd’hui porte-t-elle sur ces tableaux remplis de fleurs, de visages et de paysages ? Pour le savoir, le musée a invité l’artiste contemporaine Kikie Crêvecoeur. Elle pose un regard sur les œuvres anciennes et dialogue avec elles. Envie d’admirer le résultat ?

Du 13 avril au 8 septembre 2024

6) Jef Geys au WIELS : on ne voit pas ce qu’on croit voir

Cette année, le WIELS met à l’honneur le Limbourgeois Jef Geys, un artiste inclassable dans les catégories classiques de l’histoire de l’art. Des reliefs sensuels de fruits aux poupées laquées en passant par des films éducatifs, Geys a rassemblé pas moins de 844 numéros dans ses archives personnelles. Le musée bruxellois vous emmène dans ces archives avec pour fil conducteur ‘Ce qu’on voit, est-ce bien ce qu’on croit voir ?’ Selon Geys, une grande partie de notre utilisation du langage et des images est basée sur des habitudes et des préjugés. C’est pourquoi il encourage chacun à considérer son travail d’une manière personnelle et plus critique. Venez jeter un coup d'œil !

Du 2 février au19 mai 2024

7) Rebel Garden et Musea Brugge : la parole aux jardins

L’été dernier, Mère Nature n’a pas été tendre : incendies de forêts, inondations et vagues de chaleur infernales ont fait la une de l’actualité. Ce printemps, Musea Brugge se penche sur les relations tumultueuses entre l’homme et la nature, et cela non pas dans un, mais dans trois lieux simultanément. L’exposition ‘Rebel Garden’ est organisée dans le cadre de la Triennale de Bruges. Un billet unique vous donne accès au musée Groeninge, au musée Gruuthuse et au musée Hôpital Saint-Jean

À travers l’art ancien et contemporain, les musées abordent des thèmes comme la sixième extinction de masse et l’activisme climatique. Des œuvres réalisées par des artistes comme Emile Claus, Otobong Nkanga et Per Kristian Nygård illustrent non seulement les musées eux-mêmes, mais aussi leurs jardins. Un message discret mais puissant.

Du 13 avril au 1 septembre 2024

Les meilleures expositions dans votre boîte aux lettres ?

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter du pass musées et recevez tous les quinze jours les expositions à ne pas manquer et des articles pleins d'inspiration sur les musées.

Inscrivez-vous à notre newsletter

En vous inscrivant, vous marquez votre accord avec la politique de confidentialité

Partagez vos aventures muséales
#museumpassmusees

Se souvenir de ces expositions ?

Cherchez-les dans l’application pass musées et appuyez sur le cœur en haut de la page. De cette manière, vous créerez en un clin d’œil, une liste de souhaits qui vous inspirera à tout moment.


244 musées

Dès maintenant, vous pouvez visiter tous les musées participants pendant un an. Pas une fois, mais aussi souvent que vous le souhaitez !

Découvrez tous les musées

310 expositions

Vous pouvez également visiter les expositions temporaires des musées participants gratuitement ou à un tarif fortement réduit.

Découvrez toutes les expositions

1 pass musées

Tout ceci avec seulement 1 pass. Achetez-le dans un de nos musées ou commandez-le ici. 

Achetez le pass musées
Mon pass musées
Identifiez-vous pour le pass musées digital