Cinq jardins à apprécier

Même si l’été vient de se terminer, la visite d’un musée disposant d’un jardin ne peut pas faire de tort. Mais chez qui l’herbe est-elle la plus verte ?

15 septembre 2018

Musée Middelheim, Anvers
© Musée Middelheim, Anvers

Voici une sélection de l’offre de jardins pour celles et ceux qui souhaitent encore admirer les feuilles avant que l’automne ne dépouille les arbres.

Le Domaine du château de Seneffe

Engageons-nous d’emblée dans un jardin de la taille d’un parc. Le Domaine de Seneffe vous offre un superbe château de style néo-classique du XVIIIe siècle, une collection unique d’orfèvrerie, un théâtre, une orangerie, une glacière, une volière et un parc à l’anglaise avec un jardin à la française. Vous y trouverez un étang et une île reliée par un pont pittoresque. Les domaines du château répondent à vos attentes : vous pouvez donc qualifier ce parc de responsable en matière d’histoire architecturale. Le château a été construit pour faire office de résidence secondaire au comte de Seneffe, Julien de Pestre, entre 1763 et 1768. Le jardin lui-même a été aménagé par Charles de Wailly, Louis Montoyer et Augustin Pajou dans l’esprit du style irrégulier anglais en vogue à l’époque.

Grâce à l’architecture soignée du jardin, vous pouvez vous promener et vous détendre à côté d’arbres exotiques, de cyprès, d’ébéniers, de mélèzes d’Amérique, de pins d’Écosse, de catalpas, d’érables de Virginie, de thuyas et de magnolias. La grande variété d’arbres à baies attire aussi de nombreux oiseaux des bois et des parcs. En outre, des expositions en plein air sont régulièrement organisées : amateurs d’art, ne les manquez surtout pas !

Domaine du Château de Seneffe Musée de l'Orfèvrerie de la Fédération Wallonie-Bruxelles
© Domaine du Château de Seneffe Musée de l'Orfèvrerie de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Musée Plantin-Moretus, Anvers

Ce n’est pas un bâtiment ordinaire qui abrite le musée Plantin-Moretus. Il est le seul musée au monde à figurer sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. Un peu d’histoire : Christoffel Plantin a édité son premier livre en 1555 et moins de vingt ans plus tard, cette maison d’édition s’est hissée au rang des grandes réussites. En 1576, la famille a déménagé avec l’imprimerie pour s’installer dans l’actuel musée Plantin-Moretus au Marché du Vendredi. Après le décès de Christoffel, son beau-fils Jan Moretus a repris l’imprimerie – d’où le nom du musée – et en 1876, la descendance a vendu cette magnifique propriété à la ville d’Anvers. Dès 1877, ce bâtiment a été ouvert au public.

Dans sa cour intérieure, cette imposante maison patricienne donne aussi accès à un jardin construit en 1639. Selon les rumeurs, cet endroit dans le style de la renaissance flamande classique était déjà à l’époque une attraction touristique visitée, entre autres, par les rois et les princes. Le jardin dans son aspect actuel a été aménagé en 1992 sous la houlette de Walter De Backer, qui a basé son dessin sur un modèle de la fin du 16e, début du 17e siècle avec toutes les plantes populaires afférentes d’autrefois. Cet écrin de verdure dans la ville est si agréable que bien des visiteurs déplorent que ce domaine ne soit pas public. Mais soyez rassuré : le pass musées ouvre les portes du jardin à votre guise.

Musée Plantin-Moretus, photo: Ans Brys
© Musée Plantin-Moretus, photo: Ans Brys

Musée Middelheim, Anvers

Le jardin de sculptures du Musée Middelheim abrite une superbe collection qui allie art et nature. Étant donné que musée et jardin coïncident, vous pouvez découvrir tout en pique-niquant les œuvres entre autres de Rik Wouters, d’Auguste Rodin, d’Honoré d’O, d’Alexander Calder, d’Ai Weiwei, de Constant Permeke, de Carl Andre et de Luciano Fabro. Il commence à pleuvoir juste quand vous arrivez plein d’attente et avec un panier de pique-nique plein à craquer ? Dans ce cas, rendez-vous à la Franchise Unit de l’Atelier van Lieshout.

Musée Middelheim, photo: An Brys
© Musée Middelheim, photo: An Brys

Musée du Malgré-Tout, Treignes

Au Musée du Malgré-Tout, vous découvrez une archéologie régionale des Néandertaliens aux Gallo-Romains. Le musée offre également à ses visiteurs le jardin d’Hilarius. Dans ce jardin, vous trouverez une gamme de plantes aromatiques gallo-romaines et de plantes antiques, comme l’absinthe, la rue, la livèche, la menthe, la sarriette, l’origan, la mauve, la nigelle, le raifort, le romarin, la sauge, la violette, le persil, le fenouil et le cerfeuil. En d’autres termes, une combinaison de très agréables odeurs. Ce n’est pas un hasard si le jardin s’appelle “Hilarius” – ce qui signifie “joyeux”, “rangé” ou “éveillé”.

Musée du Malgré-Tout
© Musée du Malgré-Tout

Abbaye Saint-Pierre, Gand

Qu’il est agréable de s’arrêter dans le jardin abbatial de l’abbaye Saint-Pierre : c’est un secret public. Dès qu’un rayon de soleil pointe, les jeunes et les moins jeunes s’y retrouvent dans une ambiance bon enfant. Mais pas de panique, l’endroit reste généralement calme. Le jardin a été construit suivant les exemples historiques et comprend un vignoble, un jardin de plantes aromatiques, un verger et des ruines.

Saviez-vous qu’un vignoble se trouvait déjà sur le site au 19e siècle? Que les moines consommaient beaucoup de vin (et de bière) ? Que l’objectif originel du jardin aromatique était de faire office de pharmacie ? Que le verger abrite des pommiers, des poiriers, des pruniers, des cerisiers, des noyers, des groseilliers à maquereau, des néfliers, des cassissiers et des groseilliers à grappes, des mûriers, des pêchers, des figuiers et des noisetiers ?

UGent, photo: Hilde Christiaens
© UGent, photo: Hilde Christiaens

160 musées

Dès maintenant, vous pouvez visiter tous les musées participants pendant un an. Pas une fois, mais aussi souvent que vous le souhaitez !

Découvrez tous les musées

249 expositions

Vous pouvez également visiter les expositions temporaires des musées participants gratuitement ou à un tarif fortement réduit.

Découvrez toutes les expositions

1 pass musées

Tout ceci avec seulement 1 pass. Achetez-le dans un de nos musées ou commandez-le ici. 

Commandez le pass